DIY : Customise tes affaire de rentrée !

* LE CAHIER *

Aujourd’hui je vous propose de donner de l’éclat à vos petites affaires de rentrée en toute simplicité !
Pour recouvrir un cahier basic en un coup de pinceau et deux de ciseaux, il vous faudra tout d’abord de la colle. Pour moi l’idéal reste la colle blanche ou colle vinylique, elle s’étale au pinceau donc on peut l’appliquer avec précision et c’est une colle qui sèche assez rapidement. Vous aurez besoin également d’une règle, d’un cutter ou d’une paire de ciseaux.

Je commence par choisir mes papiers avec soin ! Vous pouvez vous inspirer du précédent article « Comment associer joliment couleurs et motifs ». Ici j’ai choisi deux papiers japonais à motifs qui se marient particulièrement bien dans les tons rouges et corail.

Papier japonais Losanges corail
Papier japonais Prunier sur son 31

 

 

 

 

 

 

 

Je veux donc décorer un cahier de 21 cm de hauteur sur 15 cm de large (cahier fermé), je commence par découper une bande de papier de 24 cm sur 6 cm de large, elle se situera sur le dos du cahier.
J’ouvre mon cahier et le pose à l’envers pour placer les repères sur la couverture, je marque le milieu de la couverture (l’endroit de la pliure) , puis un repère à 3 cm de celui-ci sur la droite puis sur la gauche. Je fais de même sur le bas du cahier.

Je n’ai plus qu’à coller ma bande de papier, je dispose une fine couche de colle sur toute la surface du papier et je viens placer ma bande sur le dos de mon cahier en suivant les repères.

J’ajuste et je masse bien toute la surface du papier pour chasser les bulles d’air puis je referme le cahier. La bande de papier dépasse en haut et en bas, elle sera recoupée plus tard.

Je prends mon deuxième papier à motif, et je découpe un rectangle de 13 cm de large sur 23 cm de haut, ces mesures sont bien-sûr à adapter selon la taille de votre cahier.
N’oubliez pas de toujours faire attention au sens du motif pour éviter de le poser à l’envers !
Il ne me reste plus qu’à encoller mon rectangle de papier sur le plat avant de mon cahier en prenant soin de bien coller les deux papiers à motifs bord à bord.
Puis je fais de même sur le plat arrière, viens ensuite le moment du séchage, l’idéal étant de mettre mon cahier fermé sous poids, je protège bien la couverture par exemple, dans un intissé ou un film transparent (type film de fleuriste par exemple).

Après une petite heure de séchage, vous pouvez sortir le cahier et couper le surplus de papier tout autour de la couverture de votre cahier à l’aide d’une règle et d’un cutter ou d’une paire de ciseaux.


* LE CARNET DE NOTES *

Comme j’aime beaucoup assortir mes affaires et qu’il me reste des chutes de papiers à motifs… je customise mon carnet en 3 minutes chrono !
Ici j’ai choisi un petit carnet avec une couverture en carton de 7,5 cm de large sur 10,5 cm de haut. Je découpe donc un rectangle un peu plus grand que la surface à recouvrir, ici  de 8,5 cm de large sur 10 cm de haut.

J’encolle mon papier et je viens le poser délicatement sur la partie à recouvrir, je fais de même pour l’arrière de mon carnet. Comme pour le cahier, je mets sous poids le temps du séchage et je découpe le surplus de papier à l’aide de ma règle et de mon cutter ou de ma paire de ciseaux.

 

 

Il ne me reste qu’à customiser mon petit carnet avec les chutes de mon deuxième papier à motifs, je peux utiliser des perforatrices, découper des bandes de papiers ou d’autres formes selon l’inspiration… Ici j’ai opté pour un simple rond de papier à fleurs car mon carnet est petit, il laisse peu de place à la décoration, mais surtout j’ai souhaité souligner la finesse des motifs en toute simplicité. Petite astuce, pour faire un joli rond sans perforatrice, vous pouvez utilisez un compas et découper votre tracé avec des ciseaux à ongles à bord incurvé.

 

* LE CRAYON *

Forcément, un petit carnet ne va pas sans son crayon… J’ai récupéré des  vieux crayons de bois que je vais rhabiller en deux temps trois mouvements !
Je commence par poncer la peinture qu’il y a tout autour de mon crayon avec un petit morceau de papier de verre. Cela va permettre à la colle de mieux adhérer. Je taille dans mon joli papier une bande de de 3,5 cm de large sur 16 cm de haut.

J’encolle mon papier et je viens poser mon crayon sur un des deux bord les plus longs. Je prends en main le tout et fait rouler le papier autour du crayon délicatement et en massant pour que le papier adhère au crayon.

Je découpe l’excédent de papier sur le haut de mon crayon avec une petite paire de ciseaux et j’attends que tout soit bien sec pour tailler mon crayon.


* LE POT À CRAYON *

Bien évidemment, j’ai aussi eu envie de refaire une jeunesse à mon vieux pot à crayon… Ici c’est un pot à crayon en carton recouvert de papier. Mais vous pouvez aussi tester sur tout autre matière, il faut juste penser à bien poncer le tour du pot si c’est une matière plastique ou métallique, toujours pour bien faire adhérer la colle.

Je mesure la hauteur de mon pot, ici 9 cm, ainsi que sa circonférence, pour cette dernière j’utilise une ficelle, je la place tout autour du bord de mon pot à crayon, je serre légèrement puis je fais un nœud.
Je n’ai plus qu’à couper ma ficelle et à la mesurer, j’ai un résultat de 26 cm auquel j’ajoute 0,50 cm pour être sûre de bien remplir toute la surface.

Je taille donc une bande de 26,5 cm de large sur 9 cm de haut. J’encolle ma bande de papier sur toute sa surface puis je prends mon pot et je viens l’allonger sur ma bande encollée,  la base de mon pot parallèle au bas de ma bande de papier et je le fais rouler.

Le papier va adhérer tout autour de mon pot. Je masse bien pour bien faire adhérer le papier puis je laisse sécher.

 

 

Et voilà ! Le tour est joué ! N’hésitez pas à me faire part de vos commentaire… 😉

A très bientôt,
Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *